PAN! Thé mort.

La première rêgle du PAN! Thé mort consiste à créer du n'importe quoi à partir d'un matériau quelconque et d'un neurone rabougri par le temps. La deuxième rêgle du PAN! Thé mort est mot pour mot : Peu importe. La troisième rêgle du PAN! Thé mort mesu

06 avril 2011

Parcs_attractions_1

Elle s'extirpe sans peine de son costume trop grand. Ca ne sert à rien de mentir, de se croire hors du monde, loin de tout dans une tristesse sans nom, puisque c'est une tristesse commune. On se la partage, j'en connais les moindres recoins et toi aussi, tout ça n'a aucun sens. Je serais la truite et l'hamecon, le contenu et le contenant, les scisions ont assez duré. J'ai menti sans mentir, c'était vrai, ça ne l'est plus, tu ondules au matin quelque part dans le monde tu t'extrais de ta couette et tu croques, tu mastiques, tu avales. Je serai la lâme et le beurre, la vérité, le leurre.

Le monde se désintègre, certitude, absolu, inévitable axiome. Quelle merveille... Le monde n'est plus que putes, jeunesse diforme,  une délicate et lente apocalypse, des rois dans des costumes ignobles, des valets qui se trainent, qui lêche le doigt, la fesse, l'oeil et le foi du monde. Et ce dernier qui crève, quelle merveille !

On se partage donc cette tristesse. C'est peut-être pour elle que nos regards se croisent, se sourient ou s'évite, peut-être que l'inconscience à force de tomber, lévite. Elle n'est pas grave, la tristesse n'est pas grave, moi je la prend je la serre, je lui fais du chocolat chaud, des beignets, des poutous, des mamours. Mais on se la partage.

 

Posté par salefee à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    ...

    j'ai menti sans mentir ,c'etait vrai , ca ne l'est plus ...rie , tout le monde riera avec toi , pleure , tu seras seul a pleurer ...

    Posté par personne, 09 avril 2011 à 19:17

Poster un commentaire